Les pronoms personnels en arabe

Les pronoms personnels en arabe se divise en deux catégories : Les pronoms personnels “isolés” et les pronoms personnels “attachés“.

Comme leurs noms l’indique; au niveau de l’écriture, les premiers sont indépendants, tandis que les seconds sont suffixés au mots dont ils dépendent .

Nous allons nous intéresser dans ce cours aux pronoms isolés. On les utilise notamment comme sujets de phrases sans verbes, lorsque l’on cherche à présenter ou décrire une personne, pour dire “je suis …”, “elle est …” , ou encore “c’est un(e) …”

Découvrons ces pronoms  isolés dans le tableau suivant :

les pronoms personnels en arabe, grammaire arabe, الإعراب, la phrase verbale en arabe, arabe en ligne, arabe facile, ma langue arabe, lettres de l'alphabet arabe, cours d'arabe, arabe littéraire, arabe traduction, apprendre l'arabe, alphabet arabe, écrire l’arabe

Vous pouvez remarquez que la langue arabe fait une distinction de genre (masculin/ féminin) pour les pronoms de la deuxième personne du singulier et du pluriel (tu, vous). Il existe par ailleurs, pour les deuxièmes et troisièmes personnes seulement (tu/vous; il(s)/elle(s)), des pronoms réservés pour désigner deux objets ou deux personnes.

En français, on désignent un ensemble de deux objets par des expressions comme: “une paire de”, “un couple de un”. En arabe on suffixe aux mots la lettre (Alif) pour dire que l’on veut parler de deux choses ou deux personnes. on parlera du “duel“.

Ainsi, si on suffixe un (Alif)  à هم  qui veut dire “eux”, on aura un pronom qui voudra dire “eux deux”.

En revanche, il n’y a pas, comme en français, de vouvoiement. Le “vous” arabe désigne généralement un pluriel. Il peut néanmoins arriver que, dans des circonstances particulièrement solennel un arabophone ait recours au “vous” pour s’adresser à un seul individu. Mais ce cas de figure est tout de même peu fréquent.

Le pronom personnel peut donc être naturellement utilisé à la place d’un nom comme sujet d’une phrase sans verbe, donc dans une phrase nominale. Ainsi par exemple, (hiya bin-t) signifie littéralement “elle est une fille” que l’on traduira par “c’est une fille”. De même (howa walad) veut dire “il est un garçon” que l’on traduira par “c’est un garçon”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*